L'île de Paques: un confetti au beau milieu du Pacifique

Publié le par nath et gui

Ahu Tongariki (64) Le 16 juin, après 2 jours passés à Santiago, nous embarquons pour l’île de pâques ou Rapa Nui qui se trouve tout de même à 3700km des côtes chiliennes. Il s’agit de l’île la plus isolée du monde, d’un côté le Chili et de l’autre Papeete (polynésie française). J’ai toujours eu envie d’aller sur cette minuscule île volcanique (seulement 117km²) qui comporte tant de mystères. On ne sait que très peu de choses sur les premiers habitants de l’île et sur ces célèbres « moai » dispersés un peu partout… Ahu Vai uri (6)

 

Tahat Archeological Complex (2)En arrivant à l’aéroport de Santiago, personne ne peut échapper à l’actualité : l’équipe du Chili affronte le Honduras, du coup tout le monde est en bleu, blanc et rouge, scotché devant les postes de télévision. La nuit précédente à Santiago, je m’étais tout de même demandé si le Chili n’avait pas déjà gagné la coupe du monde étant donné la fête qu’il y avait déjà dans les rues, à grands coup de vuvuzelas ! Ca promet ! en plus le match se joue pendant que nous sommes dans l’avion du coup le commandant de bord nous annonce régulièrement le score. Chi chi chi, lé lé lé, Chilé, chilé ! ils gagneront 1-0 !

 

 Nous arrivons donc à Hanga roa : la seule ville de l’île ! A peine le temps de poser nos sacs chez Antoine et Lolita (petit bed&breakfast chez l’habitant) et nous partons immédiatement à la rencontre de nos premiers « moai ». Ca tombe bien le premier sitAhu Vai Uri (8)e n’est pas très loin.

 

Le relief de l'île de Pâques est valloné à cause de son ancienne activité volcanique mais la faune et la flore sont très pauvres... principalement de l'herbe et de nombreux chevaux sauvages. A cette période, le temps était très changeant, de nombreuses averses qui laissent souvent la place à de beaux arc-en-ciel!

Ahu Te Pito Kura (9) 

 

 

 

Les moai sont des statues sculptées dans des roches volcaniques, elle mesure en moyenne 3 à 9 mètres et pèsent environ 15 tonnes et sont toutes tournées vers l’intérieur de l’île sauf un site. Ahu Vai Uri comporte 5 moai, nous nous y rendrons presque tous les soirs pour assister au coucher de soleil. Ahu Vai Uri (5)

 

DSC01043Ayant entendu parler de l’exceptionnelle visibilité des eaux du coin, Gui ne pourra pas s’empêcher d’aller voir ça de plus près et ne sera pas déçu ! Même si les poissons n’étaient pas en quantité, la possibilité de voirDSC01051 jusqu’à 40/50m rend la plongée bien différente. Des eaux très claires et d’un bleu profond qui cachent elles aussi un moai… des sites surprenants et très différents de ce qu’il avait vu jusque là… et de nombreuses murènes que Gui a cette fois caressé !!! Malheureusement, il avait fait ramener le caisson étanche de notre appareil photo par mes parents, donc les photos ont été récupérées mais ne sont pas les siennes. 4 plongées en compagnie d'Henri, un ancien équipier du commandant Cousteau, aux récits passionnants. 

 

Ahu Te Pito Kura (2)Après 2 jours à arpenter les sites à pied, nous décidons de retrouver nos vieilles habitudes d’Asie : louer un scooter pour pouvoir accéder aux sites un peu plus éloignés.

 

On ne sait à peu près rien des raisons qui ont poussé les Rapanui (peuple d'origine de l'Île de Pâques) à ériger ces statues à un rythme de plus en plus frénétique et en taille de plus en plus grande, et ce sont uniquement des hypothèses qui sont émises par les archéologues sur la façon dont elles étaient transportées jusqu’à leur destination finale. Probablement des dizaines d’hommes, des centaines de jours, bref un travail de titan ! Malheureusement elles ont toutes été renversées lors des guerres et tsunamis mais ont été petit à petit restauré. Rano Raraku (3)

 

 

Rano Raraku (19) 

Tous les moai sont issus du volcan Rano Raraku, appelé aussi « la nurserie ». Il reste 320 moai dans cette carrière, tous en cours d’exécution ou prêts à être transportés. Autant vous dire que tous ces yeux qui vous regardent créent une atmosphère bien particulière. Ca a été pour nous l’un de nos endroits préférés de l’île. On peut ainsi découvrir différents stades de fabrication, parfois encore encaissé dans la roche ou bien avec seulement le bout du nez qui sort de terre… Rano Raraku (62)

 Rano Raraku (27)

 

 Anakena + Ahu Nau Nau (6)

 

 

 

Vinapu (2)Certains moaïs portent une sorte de chapeau (le pukao) fait d’une roche friable plus légère que le reste de la statue. Les pukao sont issus de la carrière du petit volcan Puna Pau.

 

 

 

 

 

Anakena + Ahu Nau Nau (8)

Ahu Tongariki (2)Ahu Tongariki compte 15 moai qui ont été remis en place suite à un tsunami qui avait balayé le site. Impressionnant puisque c’est le plus grand et magique au lever du soleil !

Ahu Tongariki (16)

Ahu Tongariki (26) 

Ahu Tongariki (72)

P6220051

Nous explorerons aussi de nombreux lava

tube et grottes diverses et variées… Clostrophobes s'abstenir!

 

 

Petit bémol pour l’île de Pâques, le prix d’accès à deux sites qui a été multiplié par 6 le 1er mai ! C’était autour de 7 euros avant, c’est maintenant à 42 euros par personne !

 

 

 

 

 

P6220080

Poike (4)

Deuxième des sites payants, Orongo est un village cérémonial près du volcan Rano Kau. On peut y voir les maisoP6220106ns bateaux :  très basses et avec des murs très épais. Pas très pratique à vivre et un peu bizard au niveau architectural.

P6220100De là haut, on aperçcoit également, les iles autour desquelles Gui a plongé, mais aussi des pétroglyphes, sorte de sculpture dans la pierre volcanique, qui représente le plus souvent l'homme oiseau.

 

Et voilà, c'est déjà fini pour cette île mystérieuse, nous repartons pour santiago, où nous allons avoir de la visite puisque marlène (la soeur de gui) nous rejoint pour un mois...

P6220099

 

Publié dans chili

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gilles GERIN 11/07/2010 15:49


Bonjour Nathali , Guillaume sans oublier Marlène

Depuis plusieurs mois je n'entends que des éloges de ce fameux blog.
Hier au soir nous étions réunis avec Bernard et Marie et nous avons demandé de vos nouvelles.
Donc depuis ce matin je viens de parcourir plusieurs pays et continents et ce grâce à vous .
Je tiens particulièrement à vous remercier de ces merveilleux moments que je viens de passer. Je ne peux que vous féliciter de cette très belle initiative animée par ce magnifique projet plein de
rencontres, de découvertes au combien enrichissantes .Vos parents peuvent être très fiers de vous et nous espérons vous revoir prochainement pour pouvoir partager tout cela ensemble.

Bonne fin de voyage.

Famille GERIN


Audrey 29/06/2010 20:27


Et ben dis-donc...Ca s'appelle vraiment "être au milieu de nulle part" ça!!! Bonne continuation de voyage à vous deux! Bisous :)


corinne 27/06/2010 14:34


vraiment surprenant mais encore une fois genial !!!! bisous


clo 27/06/2010 11:41


il ne manque que les Twinnings !! vous les avez réexpédié en France peut etre !! bisous


frédéric 27/06/2010 09:54


salut à vous,
preuves photographiques à l'appui : Nathalie possède une meilleure détente sèche que Guillaume !
j'attends avec impatience quelques écrits sud-américains...
fred