les gens d'ici et leurs coutumes

Publié le par nath

L’une des premières choses que l’on remarque ici c’est cette marque rouge ou orange qu’on les gens (hommes, femmes et enfants) entre les deux yeux. Le tika ou tilak est un symbole religieux qui représente le 3ème œil de shiva = l’œil de la vérité et il porte bonheur.P1030209

 

P1050021Par ailleurs, il est plus qu’étonnant de voir sans cesse des hommes, jeunes comme plus âgés, se tenir par la main dans la rue. En se renseignant un petit peu, on a en fait appris qu’il s’agit d’une marque d’amitié. Les indiens sont donc assez explicites pour exprimer leur amitié envers les hommes mais ils le sont en revanche beaucoup moins lorsqu’il s’agit de leur femme. En effet, les couples ne montrent aucun signe d’affection en public : on ne se tient pas par la main, pas de petit bisou et encore moins une bise qui est considérée comme un acte sexuel. Tout est question de culture…

P1050008Les hommes sont par ailleurs très coquets, ils ont très souvent un peigne sur eux pour se refaire une beauté. Beaucoup d’hommes mariés portent le turban qui mesure en moyenne 15 m de long…  La couleur du turban, la taille et la technique de son drapé sont autant de code qui donne beaucoup de renseignements sur la personne : sa caste, sa région, son âge, les évènements dans sa famille (blanc pour le deuil)…P1060068





Les femmes, quant à elles, sont, la plupart du temps, resplendissantes… Les saris (tenue traditionnelle) sont de toutes les couleurs avec beaucoup de brillants. P1060061Elles portent également de nombreux bijoux : dans le nez, les oreilles, aux bras, aux oreilles, aux chevilles, aux orteils. Malgré cela, leur vie est loin d’être facile : le mariage est la plupart du temps arrangé, elles vont beaucoup moins à l’école que les garçons, la naissance d’une fille est considérée comme une charge financière, elle n’existe ensuite que par son époux, elles sont très souvent maltraitées… Même si les choses tendent à évoluer vers plus de libertés, il s’agit tout de même bien de la réalité pour de nombreuses femmes indiennes.

Ce qu’il est tout de même important de savoir sur l’Inde c’est qu’elle repose sur un fonctionnement complètement inégalitaire : celui des castes. Ce système vient de l’hindouisme et détermine une hiérarchie dans la société bien précise. Chaque individu appartient à un groupe bien défini (il y en a 4 principaux), sauf les intouchables considérés comme des êtres impurs. Cette appartenance n’est pas forcément liée à la richesse financière de l’individu mais elle détermine toute sa vie...

Les symboles religieux sont omniprésents dans les villes et l’un d’entre eux est plus que déconcertant pour un européen : il s’agit de la croix gammée ici appelée svastika. Elle est très souvent présente à l’entrée des maisons, dans les temples, mais n’a aucune signification nazie puisqu’elle a existé ici bien avant la période hitlérienne. Elle représente la régénération perpétuelle.P1020295

Je confirme également qu’il n’y pas de papier toilette en Inde… enfin presque puisqu’ils vendent quelques rouleaux pour les touristes. Mais concrètement, les indiens n’utilisent pas de papier toilette pour la grosse commission. Mais alors comment font-ils ? Et bien il y a deux solutions :

-          soit ils font leur besoin dehors car pas de toilette et dans ce cas ils utilisent leur main gauche pour s’essuyer. Je suppose qu’ils vont ensuite se laver les mains. C’est pour cela que la main gauche est considérée comme impure et qu’il faut toujours manger avec la main droite.

-          Soit ils vont aux toilettes et dans ce cas il y a souvent une petite douchette pour se nettoyer mais je pense qu’il s’agit plus souvent de la première solution.

De notre côté, on vous rassure, on n’a pas encore essayé cette coutume et on préfère encore se trimballer avec notre PQ dans le sac à dos… Un autre détail très ragoutant : les hommes n’arrêtent pas de cracher par terre : partout et tout le temps… mais n’imaginez pas le petit crachat de rien du tout… non non !! c’est une grande gerbe que vous avez plutôt intérêt à éviter car parfois ça ne passe vraiment pas loin !!! Cette envie de cracher partout et tout le temps est liée au fait que les hommes ne fument pas le tabac mais ils le chiquent. Ils achètent ces petits paquets qui ressemblent à des paquets de bonbons…P1060011

Un autre détail culturel qui peu amener de l’incompréhension : c’est le non de la tête qui veut dire oui… en effet, dans le train, Gui demande à un homme s’il peut s’asseoir et celui-ci hoche la tête de gauche à droite… Gui lui repose alors la même question… et même réponse… Gui finit par s’asseoir car en fait, ce non de la tête pour un européen est un oui pour les Indiens… Ils suffisaient juste de le savoir !

Il faut savoir qu’une des distractions préférées des Indiens est le cinéma et les fameux films de Bollywood… on compte bien aller en voir un. Ces films sont  souvent à l’eau de rose mais l’ambiance dans la salle est apparemment à voir. Le dimanche en particulier, les enfants de la classe moyenne et riche, adorent faire voler des cerfs-volants depuis le toit de leur maison… Les moins habiles les enroulent une fois sur deux autour des fils électriques… assez comique…

Pour information, il y a un bon film qui selon nous représente assez bien la vie à Bombay et qui a bien marché quand il est sorti en France : c’est Slumdog Millionnaire… Assez poignant et assez près de la réalité, nous sommes passés dans plusieurs endroits où le film a été tourné. A voir !!!

Publié dans inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ISABELLE GERIN 12/01/2010 21:56


Captivant vos commentaires, c'est formidablement bien écrit et prenant, il y a toute l'information sur le pays et tout votre ressenti.Je ne vous connais pas beaucoup (enfin un peu à travers les
parents de Guillaume ) mais j'ai l'impression de partager votre voyage ou plutôt d'être à vos cotés lorsque que je lis votre blog...c'est magique.On dirait que je lis du Jack Kérouac le coté
Beatniks en moins et tant mieux et heureusement !!!!Comme lui lors de votre voyage vous aurez des moments d'euphorie inoubliable et des moments plus difficiles mais c'est ce qui fait le piment des
aventures n'est-ce pas ???
A bientôt de vous lire encore et toujours "Sur la Route".Isabelle Gerin


mum 12/01/2010 15:18


oucou mes nomades,nous venons de lire le blog,tjs aussi interressant vos articles ,alors n'allez pas vous melanger les pinceaux avec les coutumes de la bas et ne faite pas d'imper!! on vous fait de
gros bisous


clo 11/01/2010 21:17


on regardera ce film...
alors ce rêve de voir le taj mahal a été appréciable et apprécié ??
gros bisous...


eric et corinne 11/01/2010 18:42


Difficile de comprendre les coutumes et le système de caste pour nous européens. Après avoir vu le film slumdog millionnaire,on est plutôt heureux de vivre en France(et on trouve JP FOULCAUD super
sympa).C'est terrible pour les enfants pauvres.Bisous a tous les deux (et surtout laver vous bien les mains!!!!!)


Audrey 10/01/2010 21:16


and don't forget the challenge...hehe