Un caillou pas comme les autres...

Publié le par nath

1carte australi1eL’un des gros problème lorsqu’on veut voyager en Australie, ce sont les distances. Pour vous en rendre compte, voici une carte qui parle d’elle- même. Il y a donc plein de choses super à faire en Australie mais c’est un peu comme si on voulait aller à Madrid puis Paris, Rome, Londres, Athènes et Budapest. Donc il faut faire des choix…

1uluru (10)

 

 

 Le 24 avril, après avoir cherché un autre plan de woofing en vain, nous quittons Cairns pour Ayers Rock (=Uluṟu), en plein centre de l’Australie dans l’outback (à près de 3000km).

  Uluṟu est un véritable emblème de l’Australie, presque sur toutes les cartes postales… Ce rocher de grès comptabilise de nombreux sites sacrés pour la population aborigène.

1uluru (5)

LE truc qui est carrément chiant c’est que tous les hôtels, magasins appartiennent à un seul et même exploitant qui a le monopole pour l’exploitation du site et donc qui décide des prix sans être mis en concurrence. Pour vous donner une idée : la possibilité de logement la moins chère du site est une chambre pour 4 personnes donc pas d’intimité à 90$ (63) la nuit pour 2. Il est loin le temps où on payait notre chambre à 3€ !!! En allant nous renseigner sur les excursions, nous comprenons vite que le site n’est pas vraiment fait pour un budget de routard mais en même temps, on n’a pas trop le choix car on n’a pas fait 3000km jusqu’ici pour ne rien faire. L’aller retour (40kmA/R) à Uluṟu  nous coûtera quand même 100$ (=70) + 50$ (35) de frais d’entrée pour 2. C’est vraiment abusé !

1uluru (11)Dès le lendemain, nous partons à 5h30 pour assister au lever de soleil sur Uluṟu, les couleurs étaient splendides… nous enchaînons avec le tour du rocher à pied (11km) pour le découvrir d’un peu plus près. L’ascension du rocher est autorisée mais elle est très dangereuse (35 morts lors de son ascension) et le peuple aborigène le déconseille en respect pour leur territoire sacré.

1uluru (1)

1uluru (14)

 

 

 

 

 

 

1kata tjuta (12)

Le lundi, nous décidons de louer une voiture pour éviter d’être obligé de reprendre une excursion. Et c’est moi qui m’y colle : conduire une voiture automatique + conduire à gauche ! c’était pas gagné, vu le résultat que j’avais obtenu en Irlande (un pneu éclaté sur un trottoir). 1uluru (6)

1uluru (4)Mais finalement tout c’est bien passé : pas de kangourou écrasé… et nous avons pu découvrir les Kata Tjuta : étonnant regroupement de rochers arrondis. Nous avons fait une petite rando sur le sentier « valley of the winds » de 3h, absolument tout seul, car on y est bien sur allé à l’heure la plus chaude de la journée (mais avec 5L d’eau quand même).

1kata tjuta (10)

1kata tjuta (3)

 

 

 

 

 

 

 

1kata tjuta (9)1kata tjuta (5)

 

 

 

 

 

 

 

Les lieux étaient magnifiques mais il y avait quand même un gros point noir (c’est le cas de le dire) : les mouches. Un truc qui peut carrément rendre une ballade insupportable : des milliers de mouches partout, qui cherchent à entrer dans vos trous de nez, vos oreilles, etc. Chaque personne traîne avec elle plusieurs dizaines de mouches, les plus chanceux ont un filet sur la tête, les autres comme nous, essayent toutes les techniques possibles et imagi1kata tjuta (4)nables mais rien n’y fait !

1uluru (3)

 

 

 

 

 

 

 

 Pour économiser trois francs six sous, nous avons passé la dernière nuit dans notre super voiture... 4 jours passés au beau milieu du désert… ça valait vraiment le coup mais nous avons avancé notre vol pour Sydney, histoire de ne pas laisser trop de plume à Uluṟu. Le seul regret est de ne pas avoir pu partir à la rencontre des aborigènes, on pensait vraiment qu’en venant ici on allait pouvoir en apprendre beaucoup plus sur leur culture, leur façon de vivre. A part quelques panneaux explicatifs au centre culturel, on a trouvé que beaucoup de commerce était fait sur leur art mais dommage qu’on ne puisse pas découvrir tout ça de l’intérieur (comme à Sapa par exemple). On a vu plus d’aborigène à Cairns qu’au fin fond de l’Outback…

1uluru (7)

 1uluru (9) 

 

 

 

 

des couleurs très différentes en fonction du moment de la journée. 

1uluru (12)

Publié dans australie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ISABELLE GERIN 06/05/2010 22:39


Dans ce pays pas facile de rentrer en contact avec les 1er habitants de ce continentet un des plus vieux peuple. Avez-vous tout de même écouter des musiciens qui chantent et qui jouent du
didjeridoo ou de la gimbarde ??? Et les peintures en avez-vous vu, je pense qu'il est interdit de prendre des photos.
Bon séjour sur le "Caillou" où les déplacements seront moins longs en km mais pas forcement en temps, pas ou peu de trajet en avion. Bises Isabelle


Raúl 03/05/2010 23:08


Con vuestros últimos comentarios puedo decir que conozco algo de las Antípodas. Aquello tiene las ventajas e inconvenientes de un país occidental por lo que contáis. Espero seguir disfrutando de
vuestros pasos alrededor del mundo y continuar enseñándole vuestras fotos a Inés para que conozca paisajes y animales. Un abrazo para los dos.


clo 03/05/2010 18:40


coucou !!
j ai eu peur j ai cru un instant que les Twinings n avaient pas pu admirer cet énooooorme caillou !!
je suis rassurée !
sinon pas cool les mouches !
gros bisous...


mum 02/05/2010 17:31


jdis comme les copains la carte est vraiment une super idée ca permet dee vraiment se rendre compte des immensités!!!!!!!!!bon l'australie vous y retournerez qd vous aurez gagnez au loto!!!!!!!!au
fait pourquoi c'est pas guy qui conduit????????,gros bisous


Marie 01/05/2010 20:09


Vraiment bien la carte on réalise vraiment les distances Bonne suite de votre balade