Varanasi : une autre vision de la vie et de la mort…

Publié le par nath ET GUI

La route pour aller à Varanasi sera en elle-même toute une aventure… 5h dans un mini-bus qui s’arrête sans arrêt, entassant les gens tant qu’ils peuvent. Guillaume se retrouvera même avec une gamine sur les genoux, qui était littéralement en train de se faire compresser par les gens montant dans le bus. Nous rencontrons cette fois des Italiens qui ont la même destination que nous. Arrivés en début de soirée à Satna pour prendre un train, nous attendrons encore une fois 2 heures de plus que prévu… Il faut de la patience pour se déplacer en Inde… Dans notre wagon, nous rencontrons également des australiens mais aussi des québécois… quel bonheur de ré-entendre cet accent si particulier… nous arrivons au petit matin à Varanasi, après moult négociations, nous nous entassons (à la façon indienne) avec les 2 italiens et les bagages dans un rickshaw…

Nous décidons de dormir quelques heures avant de découvrir cette ville si particulière. Les Ghâts (marches qui descendent dans le Gange) sont des lieux plein de vie puisque chacun vient y faire sa toilette, laver son linge, etc. Les femmes y étendent leurs saris ce qui met beaucoup de couleurs, des dizaines de vaches et de chiens errent…

P1160415P1160410

 

 

 

 

 

 

 








 

voici la P1160400vue de notre guesthouse qui se trouve sur l’un des ghâts…  En sortant, nous nous retrouvons tout de suite dans le vif du sujet. Devant nous, des barques entières remplies de bois, dans la ruelle, du bois de partout, et des hommes, QUE des hommes. Un jeune homme que nous croisons commence à nous donner quelques explications, nous l’informons tout de suite que nous ne cherchons pas de guide et que nous ne lui donnerons pas d’argent. Mais il semble que nous ayons eu plutôt de la chance de tomber sur lui puisqu’il nous donnera plein d’informations sans autre intérêt.

Il s’agit donc d’un lieu de crémations. Chaque famille amène le défunt enveloppé dans un drap rouge si c’est une femme, blanc si c’est un homme. Elle achète du bois pour faire brûler le corps mais il existe différentes qualités de bois : les plus pauvres achèteront un bois qui ne permettra souvent pas à tout le corps de se consumer… Peu importe, les cendres ET les restes du corps calciné sont ensuite jetés dans le Gange. Un corps met normalement 3h à se consumer et il faut normalement 350 kg de bois pour une crémation parfaite. Un spectacle funèbre très particulier, des dizaines de bûchers de jour comme de nuit. On dit qu’ici, le feu ne s’est jamais arrêté de brûler depuis des milliers d’années…

Pourquoi font-ils cela ? Selon les écritures sacrées, quand un corps brûle, les 5 éléments qui le composent retournent à leur place par le feu. Les cendres sont ensuite jetées dans les eaux sacrées du Gange. Ce qui rend l’âme plus pure et donne plus de chance d’avoir une meilleure réincarnation, jusqu’à atteindre le nirvana. Seuls les sâdhus, les nouveaux nés et les vaches sont directement jetés dans le Gange car ils sont déjà purs. On vous laisse donc imaginer tout ce qu’on peut trouver dans ce fameux Gange…

Ce qui nous a choqué ce n’est pas tant les corps qui brûlent mais plutôt d’autres détails : comme la présence d’orpailleurs qui viennent chercher dans les cendres l’or des dents ou des bijoux, les chiens affamés qui rôdent pas très loin, mais aussi l’absence complète de femmes. En effet, seuls les hommes de la famille peuvent participer à cette cérémonie, du coup ça donne une ambiance très particulière…

Une simple photo au loin, où l’on aperçoit les fumées de quelques bûchers… les photos sont interdites prêts des bûchers… un minimum de respect pour ces familles en deuil… 

P1170040P1160429

L’après-midi, nous marcherons dans les ruelles de la ville en compagnie d’un indien qui nous propose de visiter le Monkey temple… un temple dédié à Hanuman (dieu à tête de singe)… interdit d’y prendre des photos mais des centaines d’Indiens font des offrandes aux singes et à Hanuman. Impressionnante ferveur et générosité !! Les singes ont l’air de bien se régaler en tous cas… Nous visiterons d’autres temples en route pour terminer la fin de la journée… dans son magasin de soie. Une visite de la ville très intéressante mais quelque peu intéressée quand même ! Voici, des bouses de vaches en train de sécher sur un mur de la ville, mélangées à de la paille, elles servent de combustibles.

P1160451 Le soir, nous restons sur le Dasashwamedh Ghât pour assister à la cérémonie du puja au cours de laquelle s’élèvent les chants sacrés. Des offrandes sont faites au Gange : des dizaines de petites lumières flottent sur l’eau, on y jette aussi des centaines de fleurs, des fruits, du lait, etc. Vous comprenez maintenant mieux pourquoi le Gange est l’un des fleuves les plus pollués au monde ce qui n’empêche pas les Indiens de faire leur toilette et leurs ablutions tous les jours dedans ! P1170036

 

 

P1160422

 

 

 

 

 

Le lendeP1170027main, nous hallucinerons devant la quantité de cerf volant dans le ciel… sur chaque toit de maison, sur les ghâts, non loin des bûchers, petits comme grands, s’amusent à les faire voler toujours plus haut… un vrai spectacle, l’un d’entre eux nous fera même essayer…  du coup, en vous promenant sur les ghâts, vous passez votre temps à vous emmêlez les pieds dans les fils de nylon et les fils électriques sont décorés avec des cerfs volants de toutes les couleurs…

P1160464

 

 

P1170008

 

 

 

 

 

 

 

Nous recroiserons les Australiens vus dans le train mais aussi les Québécois avec qui nous partagerons notre dernière soirée à Varanasi. Un super moment passé avec eux dans un petit restaurant avec quelques musiciens indiens. 

P1170056

Pour répondre a vos questions :

Pour le moment, et je touche du bois, nous n’avons pas trop été malade. Nous avons seulement eu un jour de tourista chacun… espérons que ça dure !

A propos de la météo, beaucoup de brouillard en Inde ! et des journées assez fraîches, autour de 10°C… Au Népal, le ciel est bleu et il fait environ 25°C à Pokhara la journée par contre assez froid la nuit.

Il est assez difficile de trouver des connexions internet fiables en Inde et au Népal, beaucoup de cyber café mais le haut débit n’est pas encore arrivé donc les articles sont parfois publiés avec un peu en retard.

Je confirme que c’est plutôt moi qui écris les articles mais c’est Gui qui choisit les photos et qui s’occupe de la mise en page et de la publication… un vrai travail d’équipe !

Des nouvelles fraîches : nous sommes arrivés à Pokhara, au Népal le 19/01 après  2 jours de bus. Nous sommes partis faire le trek de Poon Hill de 6 jours le 22/01, et revenus le 27/01… on vous racontera tout en détails un peu plus tard… avec en prime de belles photos !!!

- Merci à tous ceux qui nous suivent, on aimerai répondre individuellement à chaque commentaire, mais pour le moment ce n'est pas possible avec ces connexions... Peut-être plus tard...

Publié dans inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maryline 28/01/2010 19:59


C'est génial, j'ai l'impression de revivre notre voyage! Nous aussi Renaud s'était retrouvé avec une gamine sur les genoux (mais dans le bus pour rejoindre Janhsi...) ;-) Vous avez l'air de vous
éclater, continuez surtout à nous faire partager vos émotions! Bonne route


mat 28/01/2010 18:42


cc a sa faisait lomgtemp qu'on avait pas lus d'arcticle lol s afait plaiz a tt le monde
ils sont quand même un peu toc toc pour retsre pollis c'est indien pour s'entasser comme sa dans les bus (a ben je te felicite pas gui tien lol mdr )
ils sont quand meme des culture bizarre pour faire cramer leur corp pk pas mais les jetter ds le gange ils sont degos jespere ils pechent pas psk sinon c'est vraiment degeux le truc des flemme le
soir sa avait l'aire detre simpa par contre et jolie
c'est simpa de croiser des gens qui sont autre kque indien ou vous pouver rester les quebecois sa a du vs faire plaiz lol si sa strouve tavait deja apercu la demoiselle ds les magasin nath mdr
bn aller bonne continuation bsx a tt les deux


mum 27/01/2010 17:48


ces crematoriums doivent etre sacrément impressionnant,mais personne ne vous a rien dit du fait que Nath etait presente et c'etait une femme?autrement vous allez revenir avec plein d'adresses de
vos rencontres!!!!!bisous